20162217_cmc

Jeudi -
Novembre
17,
2016
20h
Centre de Musique Canadienne (CMC)
"Entrelacs" / 10ème anniversaire de l'Ensemble Kô

Josquin des Prés (1450-1521) – Plaine de deuil
André Prévost (1934-2001) – Soleils couchants (1953)

Plaine de deuil et de mélancolie (…) /
Une aube affaiblie verse par les champs la mélancolie des soleils couchants
Renaissance, Romantisme, Modernité, … : n’est-il pas clair, à la lecture de ces poèmes et à l’écoute de ces musiques distantes d’un demi-millénaire, que l’humanité réside justement dans l’intemporel ?

Claudio Monteverdi (1450-1521) – Ecco mormorar l’onde (2ième Livre de madrigaux) (1590)
Jose Evangelista (1943) – Veles e vents (1995)

Musique, art de la fluidité de l’air / air, évanescence de l’eau…
À quatre siècles de distance, ces éléments fondamentaux de l’alchimie demeurent à la source de l’inspiration des poètes et des compositeurs ; au-delà du temps donc, mais ici concentré dans l’espace, empli des lumières méditerranéennes.

Alexandre David (1989) – Tous et chacun (2014)
Kristin Norderval (1957) – The passengers of infinity, 3ième mouvement a capella (1984)

Regard croisé entre deux compositeurs actuels, entre St-Denys-Garneau et Emily Dickinson, entre le collectif et la personne, entre le temporel et l’intemporel, entre le visible et l’invisible,…

share: